Cest quoi un entrepreneur?

Article rédigé par Jérémy Joron le
et modifié le mercredi 15 juillet 2015
1587 mots    357


Le sais-tu?

Tu peux recevoir de formidables astuces pour développer ton entreprise directement à ton adresse courriel. Pour cela, il te suffit uniquement de m'indiquer à quelle adresse je dois te les envoyer.

Dès que je dis que j'ai mon entreprise et que je suis à mon compte, 90% des gens disent automatiquement : "woooo t'es chanceux !!" Et s'ils disent ça, c'est tout simplement parce qu'ils ne savent pas ce que c'est que d'être travailleur autonome. Vous savoir c'est quoi exactement être travailleur autonome? Alors lisez ce qui suit.

Pour les employés, que représente le fait de devenir travailleur autonome?

La majorité des employés idéalisent énormément la vie d'un travailleur autonome. Pour eux, être à son compte, c'est la délivrance de tous les maux liés à leur vie d'employés. En d'autres mots, pour la majorité des employés, être travailleur autonome se résume à :

Ne plus avoir de maudît patron

Une des choses qui revient le plus souvent, c'est qu'un travailleur autonome n'a plus de patron. Plus personne au-dessus pour

  • décider à notre place
  • nous taper sur les nerfs dès l'arrivée au bureau
  • nous demander de travailler 4 fois plus sans avoir 1 centime en plus
  • nous dénigrer, nous rabaisser et nous empêcher d'évoluer

Bref, pour beaucoup d'employés, un patron c'est un démon qui vole notre vie à petite goûte chaque jour. De ce fait, devenir travailleur autonome c'est se délivrer des chaînes d'un maudit patron et être enfin libre.

Être toujours en vacance

Être libre, rime souvent avec vacance. Relaxer au soleil sur une plage de sable fin, siroter une boisson rafraîchissante en admirant le paysage, avoir 0 stress. Dormir autant qu'on veut sans se soucier de l'heure du réveil. Profiter de la vie et découvrir une tonne de choses plus intéressantes les unes que les autres.

Faire ce qu'on veut quand on veut comme on veut

Naturellement, lorsque l'on est en vacance, on fait ce que l'on veut, quand on veut et comme on veut. Autrement dit, on planifie nous même notre journée. On définit ce que l'on va faire, si l'on a envie. On est libre de changer d'avis à tout moment sans devoir rendre de comptes à personnes. Personne ne peut nous faire de reproche et personne ne peut nous dire de faire ce que l'on n’a pas envie de faire sur le moment.

Avoir la belle vie

En gros, pour les employés en général, être un entrepreneur, c'est avoir la belle vie. C'est prendre tous les points négatifs d'un employé et les balancer définitivement aux oubliettes. Pour les employés, être un entrepreneur, c'est une chance, un privilège, un rêve.

La réalité d'un travailleur autonome est bien différente

Créer son entreprise ce n'est pas entrer dans le monde des bisounours !
Et oui, j'explose votre bulle immédiatement ! La vie d'un travailleur autonome est bien plus difficile que la vie d'un employé. Si vous en doutez, voici ce que c'est réellement que d'être un travailleur autonome :

Le travailleur autonome doit défendre son salaire tous les jours

Quand vous êtes un employé, qu'importe les crises avec les collègues, les engueulades avec le patron, les difficultés liées à votre travail, les horaires difficiles, au final, quoi qu'il arrive, vous aurez toujours un salaire à la fin. Un salaire minimum fixe à la fin du mois. Une certitude de pouvoir payer votre loyer et vos factures (si vous gérez bien votre budget). Ce salaire a été négocié à votre embauche et il ne diminuera pas. Vous n'avez même pas à vous souciez qu'il descende un jour (tant que vous gardez le même poste tout du moins). Toute fois, pour un travailleur autonome, c'est une tout autre histoire. À chaque nouveau client, il doit renégocier son tarif. Même une fois que le client est acquis, il doit encore défendre ses prix. Il y a beaucoup de clients difficiles qui veulent le monde sans rien payer. Et ces clients feront tout pour faire descendre le prix au maximum.

Le travailleur autonome doit faire face à un stress pesant et récurant

Un employé connaît un certain nombre de stress lié à son travail. Mais le travailleur autonome connaît un nombre de stress bien plus important qu'un employé ignore. Par exemple, le travailleur autonome doit faire face aux clients qui

  • le dénigre,
  • le rabaisse,
  • l'insulte
  • font tout pour payer le moins possible
  • qui ne veulent pas payer
  • etc.

Et pas de syndicat pour défendre quoi que ce soit ni pour faire respecter quoi que ce soit. Il n'y a que le travailleur autonome et ses clients.

Un travailleur autonome travaille 3 fois plus pour gagner 3 fois moins

Un employé travaillera en moyenne 8h par jour du lundi au vendredi. Un travailleur autonome peut être obligé de travailler 18h par jour même le week-end. D'ailleurs, les mots soirs, week-end et vacances ne sont pas vraiment dans son dictionnaire. Il est obligé de travailler non-stop pour espérer avoir suffisamment de revenus pour payer ses factures à la fin du mois. Et bien souvent, malgré le temps immense qu'il passe à bosser, ce n'est pas toujours suffisant à entrer dans ses frais.

Un travailleur autonome ne sait pas de quoi est fait demain

Un employé sait précisément quel revenu il va avoir et à quelle date. S'il gère bien son budget, il pourra payer ses factures facilement. Mais un travailleur peut avoir un salaire un mois et aucun pendant deux mois ou plus. Autrement dit, ça peut être très compliqué pour un travailleur autonome de faire un budget. Il ne sait même pas s'il aura encore un toit le mois prochain ou s'il sera à la rue, incapable de payer ses factures.

Un travailleur autonome ne sait pas quand il sera payé

Un travailleur autonome ne sait jamais quand il va être payé ni même s'il va être payé un jour. Entre les clients qui

  • disparaissent
  • ont toujours un imprévu
  • demandent un délai,
  • refusent de payer pour x raisons
  • changent d'avis constamment
  • font le silence radio
  • etc.

C'est très difficile de savoir quand le paiement ne va entrer ni même s'il va entrer un jour. Et bien souvent, même si un client dit qu'il fait le paiement à telle date sans problème, tant que les sous ne sont pas encaissés sur le compte bancaire, ce n'est pas sûr à 100% qu'il le soit un jour non plus.

Le travailleur autonome n'a pas le droit de tomber malade

Un travailleur autonome doit travailler continuellement s'il veut avoir des revenus. Les congés maladie, les congés payés, les congés maternels ou paternels n'existent pas. S'il arrête de bosser, il arrête de générer des revenus. Et il n'a pas suffisamment de moyens financiers pour engager quelqu'un pour le remplacer non plus vu qu'il n'a même pas assez pour lui même. Alors si pour une raison ou une autre il est dans d'incapacité de travailler, ça peut très facilement se transformer en crise économique.

Alors non, être travailleur autonome ce n'est pas la joie, ce n'est pas la voie la plus facile et c'est un enfer 24h/7 !

C'est si terrible que ça travailleur autonome?!

Après ces quelques lignes, c'est sûr que beaucoup de travailleurs autonomes crieront au scandale en disant que je dis n'importe quoi ! Beaucoup de jeunes entrepreneurs ont très bien réussi, vivent très bien de leur entreprise et certains sont même devenu milliardaire ! Ce n'est pas faux, mais il faut faire bien attention à une chose... d'ailleurs si je vous dis le rêve de l'Eldorado... ça vous dit quelque chose ?? C'est pratiquement ça !

Se lancer en affaire c'est comme aller jouer au casino!

Pourquoi il y a beaucoup de joueurs aux casinos selon vous ? C'est parce que les casinos chantent haut et fort à qui veut bien l'entendre qu'il y possibilité de devenir riche et de ne plus jamais avoir de problème financier en venant y jouer ! Et bien sûr, beaucoup de gens croient en leur chance encore et encore jusqu'à gagner le jackpot un beau jour !
Bien sûr, il y en a qui gagnent... Une fois.... De temps en temps... Très rarement même ! Et il y a en a plein qui finissent par s'endetter de façon astronomique, car la chance qu'ils espéraient n'est jamais arrivée ! En affaire c'est la même chose ! Il y en a une poignet qui réussit. De ce fait, ils brillent de mille feux aux yeux de tous et tout le monde veux les ressembler. Tout le monde essaie de prendre le même chemin pour obtenir la même gloire, la même richesse! Et malheureusement pour eux, ils se rendent compte à leur dépend, que la vie d'un employé, c'est souvent le paradis comparé à celle d'un entrepreneur !

Il vaut mieux être employé qu'autonome alors?

Oui tout à fait ! Surtout si mon discours vous a secoué et effrayé ! Pour ceux qui sont révoltés et ne sont pas d'accord avec moi, alors ceux-là... Pourront continuer leur démarche dans la création de leur entreprise.

Hmmm je ne comprends pas où tu veux en venir?!

C'est simple :) mon objectif est simplement de vous faire prendre conscience que la vie d'un entrepreneur, surtout au début, c'est un cauchemar. C'est extrêmement difficile moralement et financièrement. Ce n'est pas pour rien qu'il y a très peu d'entreprises qui dépassent les trois années d'existence. Si vous pensez que ça ne va pas être facile, dîtes-vous que ça va être bien pire que ce vous pensez ! Alors si vous êtes toujours déterminé à créer votre entreprise après tout ce que je viens de dire, il y a deux explications possibles :

  • Soit vous êtes totalement inconscient de l'enfer qui vous attend et vous pensez que vous vivez dans le monde des bisounours
  • Soit vous avez une motivation en béton, et c'est cette motivation vous permettra de continuer, de démolir tous les obstacles qui vous empêcheront d'avancer et de devenir un entrepreneur

Le succès fut toujours un enfant de l'audace

- Prosper Jolyot de Crébillon

Le sais-tu?

Si tu aimes ce genre d'article, tu peux en recevoir plein d'autres régulièrement pour t'aider à développer ton entreprise. Pour cela, il suffit juste que tu m'indiques à quel courriel je peux t'écrire dès qu'un nouvel article a été publié.

Ajouter un commentaire

Tu dois être connecté pour participer à la discussion.

Connexion Inscription

D'autres articles pour développer son entreprise

Connexion

Mot de passe oublié | Inscription

Recherche

Recherche avancée