La simplification ultime pour créer le produit ultime

Article rédigé par Jérémy Joron le
et modifié le mercredi 15 juillet 2015
857 mots    1123


Le sais-tu?

Tu peux recevoir de formidables astuces pour développer ton entreprise directement à ton adresse courriel. Pour cela, il te suffit uniquement de m'indiquer à quelle adresse je dois te les envoyer.

J'écoutais une vidéo de Laurent Chenot, et à un moment donné, il a dit une phrase qui m'a énormément marqué : "le meilleur produit est celui qui n'existe pas". J'ai trouvé ça tellement vrai! Je me l'étais déjà dit plusieurs fois, mais d'une autre façon. Mais ça façon à lui de le dire, à bien plus de punch, plus d'impact et résume bien mieux cette philosophie! Et là, j'imagine que vous vous demandez de quoi je suis en train de parler? Voici des explications :

Vendre un produit qui n'existe pas

En gros, cela signifie que le meilleur produit est celui que vous vendez déjà alors qu'il n'existe même pas. Cela a énormément d'avantages :

  • vous pouvez tester immédiatement l'intérêt de votre marché pour votre produit (qui n'existe pas)
  • faire entrer des sous pour son développement (au lieu de prendre de votre poche et de l'amortir grâce aux bénéfices réalisés plus tard éventuellement)
  • éviter de faire faillite rapidement (parce que finalement ça n'intéresse plus les prospects qui étaient intéressés avant le développement)
  • ça vous permet d'être sur le marché plus rapidement (et d'éviter d'être devancé par des concurrents plus rapides)
  • ça fait entrer les sous plus rapidement (donc on peut vivre de sa passion plus rapidement)
  • etc.

J'en avais en parlé dans un précédent article ou je recommandais de vendre avant de produire.

Pourquoi j'en parle de nouveau alors?

En faîte, je trouve que cette phrase va encore plus loin. Dans ma tête, je disais : "Avant de produire le produit, commence à vendre. Et pour cela, commence à faire un prototype." Mais en faîte, je vends quelque chose qui existe déjà : le prototype. Ce qui au final, est déjà de trop.

Le secret, c'est la simplification ultime

Vous est-il déjà arrivé qu'un ami vous parle d'un truc troooop bien ? Un truc qu'il vient d'acheter, de découvrir, de recevoir? Et la façon qu'il parle, ça donne l'impression que le truc est vraiiiiiment ultra intéressant et ça vous donne troooop envie de l'avoir également !! Ça vous est déjà arrivé n'est-ce pas? Et pourtant, vous n'aviez aucun produit sous les yeux, aucun prototype à tester, aucun visuel, rien. La seule chose que vous aviez, c'était le discours ultra séduisant de votre ami. Et juste ça, ça vous donnait envie d'acheter déjà. Cela montre bien qu'au final, vous n'avez même pas besoin de montrer le produit final ni même un prototype pour vendre. La seule chose dont vous avez besoin, c'est d'une promesse extrêmement alléchante. Rien de plus.

Le truc qui n'existe pas c'est top!

Mais avec la phrase "le meilleur produit est celui qui n'existe pas", ce qui m'interpelle le plus, c'est la fin : "ce qui n'existe pas". En faite, il faut que ça devienne complètement une philosophie à par entière dans votre entreprise. Mettez tout ce que vous voulez devant, et finissez toujours par "ce qui n'existe pas". Par exemple :

  • le meilleur déchet est celui qui n'existe pas
  • le meilleur problème est celui qui n'existe pas
  • le meilleur crédit est celui qui n'existe pas
  • le meilleur produit est celui qui n'existe pas
  • le meilleur intermédiaire est celui qui n'existe pas
  • le meilleur didacticiel est celui qui n'existe pas
  • le meilleur ordinateur est celui qui n'existe pas
  • le meilleur outil est celui qui n'existe pas

Comment travailler avec un outil qui n'existe pas??

En faite, ce que je ve vous faire comprendre, c'est que plus vous parvenez à supprimer des étapes, plus vous gagnez en efficacité et en performance. Prenons par exemple cette phrase : "le meilleur ordinateur est celui qui n'existe pas".
Avant, l'ordinateur, c'était compliqué. L'informatique, c'était compliqué. Quand on voulait en acheter un, il y avait une tonne de configurations possibles :

  • quel type de disque dur choisir?
  • combien de barrettes de mémoire?
  • quel processeur?
  • quelle carte mère?
  • etc.

Et une fois l'ordinateur acheté, la complexité continue dans le choix des applications pour savoir s'il est compatible ou non. Est-ce que l'ordi a :

  • le bon système d'exploitation?
  • suffisamment de mémoire vive?
  • suffisamment d'espace libre?
  • un processeur assez rapide?
  • etc.

En gros, un vrai casse-tête que beaucoup de gens ne comprenaient rien et surtout qui les faisait fuir.

Place à la suppression de ce qui est inutile

Aujourd'hui, on prend notre super téléphone, on va dans l'App Store ou équivalent et on télécharge l'app qui nous intéresse. Aussi simple que ça. Plus besoin de se poser une tonne de questions. En plus, pour les gens, ce qu'ils ont entre les mains, c'est un téléphone. Mais en réalité, c'est un ordinateur. Sauf que l'ordinateur n'existe plus. Il a été tellement simplifié, tellement épuré, tellement effacé aux yeux de l'utilisateur, que celui-ci ne le voit même plus. Et grâce à ça, l'utilisateur à plus de simplicité, de confort, l'utilise beaucoup plus souvent et est séduit beaucoup plus rapidement.

En conclusion

Si vous désirez améliorer grandement votre produit ou service, demandez-vous alors, qu'est-ce que vous pouvez supprimer pour le simplifier? Qu'est-ce qui n'est pas fondamentalement utile? Qu'est-ce que vous pouvez effacer pour que ce soit encore plus transparent aux yeux de l'utilisateur ? Quelles étapes ne sont pas forcément obligatoires au bon fonctionnement ? De quoi pouvez-vous vous passer et qui n'affecte pas vos performances ou qui les augmentent carrément?

7 critères pour un produit parfait

7 critères pour un produit parfait

Télécharge-le GRATUITEMENT

L'homme devrait mettre autant d'ardeur à simplifier sa vie qu'il en met à la compliquer.

- Henri Bergson

Le sais-tu?

Si tu aimes ce genre d'article, tu peux en recevoir plein d'autres régulièrement pour t'aider à développer ton entreprise. Pour cela, il suffit juste que tu m'indiques à quel courriel je peux t'écrire dès qu'un nouvel article a été publié.

Ajouter un commentaire

Tu dois être connecté pour participer à la discussion.

Connexion Inscription

D'autres articles pour développer son entreprise

Connexion

Mot de passe oublié | Inscription

Recherche

Recherche avancée