Un entrepreneur cest un visionnaire, mais pas dans le sens que tout le monde pense

Article rédigé par Jérémy Joron le
et modifié le mercredi 15 juillet 2015
1287 mots    979


Le sais-tu?

Tu peux recevoir de formidables astuces pour développer ton entreprise directement à ton adresse courriel. Pour cela, il te suffit uniquement de m'indiquer à quelle adresse je dois te les envoyer.

Suite à mon billet précédent qui expliquait la triste réalité d'un travailleur autonome, certains se demandent sans doute pour quoi je suis à mon compte depuis 2008, pourquoi je le suis encore et pourquoi je ne compte pas devenir employé un jour (ou le redevenir).

C'est quoi un entrepreneur?

Un jour, alors que je discutais avec une conférencière, elle m'a dit qu'un entrepreneur c'est un délinquant! C'est une personne qui est en marge de la société, qui pense différemment. C'est une personne qui ne fait rien comme les autres et qui n’entre dans aucun moule existant. En gros, c'est quelqu'un qui ne trouve pas sa place et qui tente d'en créer une pour lui. Les meilleurs exemples que j'ai en tête et que vous connaissez sont

  • Steve Jobs (fondateur d'Apple),
  • Bill Gates (Microsoft)
  • et Mark Zuckerberg (Facebook).

Ils étaient tous en marge de la société. Ils n'étaient pas des personnes populaires, ils étaient différents des autres et mis de côtés. Et c'est cette différence qui les a permis de réussir professionnellement et de venir milliardaire.

D'autres, avec un regard beaucoup plus positif, vous diront qu'un entrepreneur c'est simplement quelqu'un qui a une idée révolutionnaire et qui veut absolument changer le monde! Tout est une question de point de vue :) De nature, je suis quelqu'un d'ultra pessimiste qui voit toujours le négatif partout. C'est ce qui vous dira mon entourage sans hésiter une seule seconde. Moi je dis toujours que ce n'est pas vrai. Ce n'est pas que je sois pessimiste, je suis tout simplement réaliste. Ce n'est pas parce que je dis que je vais créer mon entreprise que je vais automatiquement devenir riche!

Être entrepreneur c'est être visionnaire

Dans mon précédent billet, je disais qu'être travailleur autonome ne sait jamais quand il va être payé ni même si on va le payer un jour. Pourquoi je disais ça? Parce que c'est ce qui m'arrive très souvent. Je travaille des semaines, je livre le travail terminé et approuvé et boom! Il se passe toujours quelque chose. Le client dit qu'il est super satisfait, mais il attend un chèque dans 2 semaines puis il paiera sans problème. 2 semaines plus tard, il dit qu'il n’a toujours pas reçu, mais dans 3 semaines c'est sûr et certain qu'il paiera. 3 semaines plus tard, plus de nouvelles. Avec un peu d'harcèlement le client fini par dire que le travail était vraiment mal fait, qu'il est vraiment déçu et qu'il refuse de payer, car il devra le refaire par quelqu'un d'autre et qu'il a perdu beaucoup de temps et d'argent à cause de ce travail mal fait. Et à partir de là, commencent les menaces, les insultes et tout le bataclan qui vous rend malade pendant 3 mil ans. Et dans certains cas cela peut même finir avec une agence de recouvrement ou devant le tribunal des petites créances.

Une agence de recouvrement ? Le tribunal des petites créances ??

Et oui! Quand je disais qu'un entrepreneur c'est un visionnaire, ce n'était pas dans le sens premier que tout le monde pense. Ce que je voulais dire c'est qu'un entrepreneur c'est quelqu'un qui doit avant tout anticiper ce qui va se passer et agir avant que cela ne se produise! Donc avant de commencer à réaliser des mandats, il faut savoir quoi faire si pour une raison ou une autre le client ne paie pas! Dans cette situation la solution pourrait être une agence de recouvrement qui va se charger de négocier avec le client pour que celui-ci se décide de payer avant d'aller devant le tribunal des petites créances.

Prévoir pour se protéger

Ma plus grosse faiblesse, c'est que je n'ai jamais eu de formation entreprenarial. J'ai toujours vécu chez ma mère jusqu'au jour où j'ai décidé d'aller étudier à l'étranger et de créer mon entreprise durant ma dernière année d'étude, uniquement parce que je savais faire une chose qu'on me demandait souvent : faire des sites web. Autrement dit, je ne connaissais absolument rien au monde des affaires ni des serpents qui y vivent. De plus, on m'a toujours dit qu'au Québec tout se fait sur la confiance. On n'a même pas besoin d'un contrat écrit, un contrat oral est suffisant. Et pour couronner le tout, de nature je suis quelqu'un de très très naïf je fais confiance à tout le monde facilement. Résultat des courses, je me suis souvent fait avoir et on a souvent profité de ma gentillesse et de ma naïveté. Mais grâce aux nombreux pièges dans lesquels je suis tombé, j'ai fini par apprendre à repérer les traces qui montrent que quelque chose cloche et que je vais me faire avoir si je vais dans cette direction, car c'est exactement "comme la dernière fois ".  Maintenant avant de commencer un nouveau mandat, je ne dis plus au client que vous pourrez payer une fois le site en ligne. C'est 50% avant de commencer et le reste avant la mise en ligne. Et tant que la totalité n'est pas payée, le site ne sera pas en ligne. De ce fait, soit je suis payé avant de commencer, soit je travaille sur le projet d'un autre client qui aura déjà payé! 

En conclusion

Un entrepreneur, pour moi, c'est d'abord et avant tout un visionnaire. Un tacticien qui doit absolument prévoir tous les cas de figure possibles afin de prévoir le maximum de plans de secours pour diminuer le plus possible les mauvaises surprises et savoir comment réagir si cela se produisait malgré tout. Si on sait qu'un entrepreneur a des chances de ne jamais se faire payer, alors il faut imaginer un plan pour être sûr de se faire payer. Dans ce cas, la solution pourrait de demander un acompte avant de commencer pour vérifier que le client a réellement les fonds nécessaires (La majeure partie accepte un estimé en se disant qu'ils auront les sous à telle date, mais ne l'ont jamais et tout le monde est embarrassé par la suite !).

Donc le fait de vous avoir expliqué dans mon précédent article tous les mauvais points d'un travailleur autonome, ce n'est pas forcément dans le but de vous décourager, mais simplement de vous faire prendre conscience de la réalité des choses pour que dès à présent, vous pouvez vous préparer au pire pour affronter les futurs obstacles.

La vie d'un entrepreneur est très loin du conte de fées et il y au énormément d'obstacles qui vous attendent. De ce fait, si vous êtes toujours motivé réfléchissez aux pires situations qu'il pourrait vous arriver et demandez-vous ce que vous pourrez faire pour que ces situations ne se produisent jamais ou pour y laisser le moins de plumes possible si cela arrivait malgré vos efforts pour les éviter. Par exemple, réfléchissez sur les points suivants :

  • qu'est-ce qui vous garantit que votre client ne va pas disparaître sans jamais vous payer ?
  • si vous tombez malade pendant 3 semaines avec l'incapacité de sortir du lit, comment allez-vous livrer votre produit et comment allez-vous payer vos factures dans une semaine ?
  • si vous faites 0$ pendant 3 mois et que toutes vos économies y sont passées (en supposant que vous aviez la chance d'en avoir), qu'allez-vous faire ?
  • si un client vous dit que le travail que vous avez livré ne correspond absolument pas à ce qui a été convenu et qu'il veut que vous recommenciez sans charger un centime de plus sinon il ne paye pas ! Que feriez-vous ? (en sachant que sans ce paiement vous êtes à la rue)

Avant de vous lancer en affaire, commencez par vous poser ce genre de question et à trouver les bonnes solutions. Ensuite s'il y a trop de problèmes potentiels sans solutions intéressantes, demandez-vous si la vie d'un employé n'est peut-être pas meilleure que celle d'un travailleur autonome.

Trouver son idée d'entreprise en 5 jours?

Trouver son idée d'entreprise en 5 jours?

Tu aimerais créer ton entreprise mais tu as aucune idée de ce que tu pourrais faire? Découvre ici comment faire pour trouver ton idée d'entreprise.

6.99€

Celui qui pourvoit uniquement à l'avenir est moins prévoyant que celui qui ne pourvoit qu'à l'instant, car il ne pourvoit même pas à l'instant, mais seulement à sa durée.

- Franz Kafka

Le sais-tu?

Si tu aimes ce genre d'article, tu peux en recevoir plein d'autres régulièrement pour t'aider à développer ton entreprise. Pour cela, il suffit juste que tu m'indiques à quel courriel je peux t'écrire dès qu'un nouvel article a été publié.

Ajouter un commentaire

Tu dois être connecté pour participer à la discussion.

Connexion Inscription

D'autres articles pour développer son entreprise

Connexion

Mot de passe oublié | Inscription

Recherche

Recherche avancée